Cybersécurité

Tendances / Technologie
Hero Images
1155319365
Rebecca Rom-Frank
nov. 27, 2019
Le cliché a été vu et revu : un homme, de type caucasien, en sweat à capuche, courbé sur un clavier, tapant rapidement des 0 et des 1 lumineux qui semblent happés par l'écran. Mais, dans le monde hyperconnecté actuel, cette image du hacker solitaire ne couvre pas la profondeur et l'étendue du domaine de la cybersécurité. Ainsi, pour nos meilleures ventes, nous observons une rupture avec l'esthétique cyberpunk et une évolution vers des visuels plus colorés, humanisants et orientés solution.

Il est logique que ces "cyber visuels" semblent désormais datés, car ils sont directement issus de la culture populaire des années 90. Le film Hackers (Les pirates du cyberespace) met en scène une bande de jeunes aux surnoms, vêtements et coupes improblables. Et, on se souvient tous du code vert ‑ composé de chiffres, de lettres inversées et de kanas japonais ‑ de Matrix. Ces premiers visuels ont été imaginés à une époque où Internet était nouveau et encore peu familier. Mais, aujourd’hui, alors que les gens sont plus informés, les images de cybersécurité nécessitent une importante mise à jour.
Chez Getty Images, les client.e.s sont davantage intéressé.e.s par le fait de montrer des solutions plutôt que des menaces. Cette année, les recherches pour "cybersécurité" ont augmenté de 132 % ; "sécurité de l'information" de 157 % ; "confidentialité des données" de 159 % et "sécurité numérique" de 171 %. En revanche, les recherches pour "pirate informatique" ont chuté de 30 %.

Les entreprises sont conscientes que des visuels positifs peuvent rendre leur entreprise moins intimidante. L’entreprise de cybersécurité Hunters.AI utilise des graphismes conviviaux, avec des palettes de couleurs chaudes qui s’inspirent plus de l'art moderne que de la science‑fiction. De son côté, la firme de protection des données Varonis a lancé une campagne publicitaire mettant en vedette un homme nu inconscient qui vaque à ses occupations quotidiennes comme métaphore de la vulnérabilité. Bank of America utilise des photos de professionnels dans les salles de serveurs pour faire la publicité de ses produits anti‑fraude.

Pourtant, de nombreuses images de cybersécurité reposent sur des clichés visuels. Selon une étude réalisée en 2019 par la Fondation Hewlett et IDEO, les expert.e.s en sécurité informatique estiment que des visuels comme des hommes en sweats à capuche, des cartes de circuits imprimés, des cadenas et des fenêtres contextuelles ne représentent pas exactement qui il.elle.s sont ou ce qu'il.elle.s font. Il.elle.s se considèrent comme des innovateur.trice.s et des défenseur.euse.s et veulent être représenté.e.s comme tel.le.s ; de même, les utilisateur.trice.s veulent se sentir rassuré.e.s, pas effrayé.e.s.
L'humanisation des images de cybersécurité n'a pas seulement l'air plus contemporaine, elle est aussi plus juste.
Signe des temps qui changent, la série télévisée Mr.Robot traite du piratage et joue avec les stéréotypes établis : le personnage principal est un hacktiviste qui enlève son sweat à capuche pour travailler le jour dans une entreprise de cybersécurité. La série humanise les deux extrémités du serveur et compense l'excitation du codage avec l'esthétique de la vie quotidienne. Dans la vraie vie, le terme "hacker" (pirate) a même évolué vers un terme plus omniprésent. Les événements populaires de l'industrie technologique appelés "hackathons" encouragent l'innovation et la collaboration, et les "life hacks" offrent des raccourcis vers l'amélioration personnelle.

L'humanisation des images de cybersécurité n'a pas seulement l'air plus contemporaine, elle est aussi plus juste. Les attaques de phishing, la forme la plus courante de cybercriminalité, exploitent la faiblesse humaine par le biais d'un simple email, et non d'un code compliqué. Et, dans un monde où les entreprises récoltent des données sur les utilisateur.trice.s et où les gouvernements se mêlent des élections étrangères, les nouveaux concepts devraient être illustrés avec des couleurs et des métaphores mises à jour afin d'être plus rapidement compris. La prochaine vague de visuels sur la cybersécurité brossera un tableau plus clair de ce que les utilisateur.trice.s affrontent en ligne et des solutions mises à leur disposition.
Humaniser la technologie