Confiance

Tendances / Réalité
Vesnaandjic
1159075650
Jacqueline Bourke
nov. 7, 2019
La confiance dans les marques est aujourd’hui en crise. Les consommateur.trice.s ne veulent pas avoir affaire à une entreprise qu'il.elle.s ne jugent pas fiable. Selon le baromètre Edelman Trust 2019, seul un consommateur sur trois fait confiance à la plupart des marques qu'il achète ou utilise.

Les marques du monde entier cherchent à établir un sentiment de confiance plus profond avec leurs client.e.s grâce à la puissance de la narration visuelle. Les recherches de client.e.s pour "Confiance" ont augmenté de 126 % au cours des 12 derniers mois.

Des archétypes de la confiance sont visibles dans toutes les communications de marque. Chez Getty Images, nous déterminons comment la confiance et la fiabilité des personnes dans les photos évoluent visuellement. Comment pouvons‑nous caster des personnes qui ont l'air dignes de confiance ? Et comment les opinions et les sentiments sur la confiance changent‑ils ?
Les recherches de client.e.s pour "Confiance" ont augmenté de 126 % au cours des 12 derniers mois.
Dans le cadre d'une enquête psychométrique mondiale menée en partenariat avec l’institut Nielsen dans 182 pays auprès de plus de 82 000 personnes dans cinq langues différentes, nous avons posé la question "À qui faites‑vous le plus confiance" dans nos images. Les résultats permettent de tirer des conclusions éclairantes. Les femmes ont tendance à être beaucoup plus dignes de confiance que les hommes, ainsi, les deux premières réponses étaient des images de femmes médecins. C’est particulièrement intéressant lorsque l’on sait que dans la plupart des structures d’accueil de soins, les médecins ou les chirurgiens sont majoritairement des hommes. Les femmes plus souvent affiliées au personnel soignant en support. Lorsque nous avons segmenté nos données par profession, âge, sexe, situation géographique et types de personnalité, nous avons constaté que la personnalité a beaucoup plus d'influence sur le choix de l'image que la profession, le sexe, l'âge et la situation géographique.

Au lendemain du krach financier mondial de 2008, la confiance des consommateur.trice.s dans les institutions de services financiers, à été détruite, à tous les niveaux. En réponse, les hommes en costume réapparurent alors que les marques cherchaient désespérément à reconstruire cette confiance perdue. Nous avons vu s’afficher des hommes blancs d'âge moyen associés à des phrases comme "ayez confiance en nous", "Nous sommes solides" et "nous existons depuis un certain temps". Fait intéressant, quelque chose de similaire s'est produit dans le secteur des TIC après le crash de Dotcom en 2001. Après cinq années d'hommes en jeans et t‑shirts sur des skates, ces hommes ont commencé à ‑ vous l'aurez deviné ‑ porter des costumes. Ce message n'a pas fonctionné. Heureusement, depuis 2010, nous avons assisté à un retour de visuels plus en phase avec le monde ‑ le recours à de "vraies" personnes et ce qui compte pour elles ‑ et ces tendances sont encore plus importantes aujourd’hui.
Les gens veulent et s'attendent à ce que les visuels soient représentatifs du monde qu'ils voient autour d'eux. Il ressort clairement de nos recherches que les marques doivent être non seulement représentatives et "réelles" dans leur communication visuelle, mais aussi plus proche de la réalité. Et cela du sujet jusqu’au.à la photographe en passant par le.la consommateur.trice. Si vous montrez, par exemple, une personne en situation de handicap, il ne doit pas s’agir d’un.e modèle qui fait semblant : cela doit être vrai. D’autre part, il faut que cela soit une véritable représentation de par l'empathie et l'expérience.

Les marques doivent se battre pour obtenir une authenticité fiable dans leurs communications. Sans quoi elles risquent de faire fuir ou, en tout cas, de ne pas engager leurs client.e.s existant.e.s ou éventuel.le.s. Pour créer un climat de confiance avec la marque, la narration visuelle, la vérité et l'authenticité sont essentielles. Ne faites pas semblant de "faire vrai".
La communauté individuelle