Panique océanique

Tendances / Durabilité
David Merron Photography
1027935594
Claudia Marks
janv. 10, 2019

Lors de vos recherches de voyages sur le net, vous avez sans doute remarqué que de plus en plus de fenêtres publicitaires s’ouvrent en proposant des destinations qui auraient autrefois été considérées comme sortant des sentiers battus. Elles mettent en avant des gens heureux qui bousculent les codes, communiquant avec notre planète d'une manière qui défie les destinations de voyage classiques. On nous montre des vues panoramiques de plages désertes et de forêts intactes d’une manière qui transcende le paradis longtemps illustré par un cocktail tropical et une vision “all inclusive”.


De nombreux millennials et personnes de la GenZ ont pris conscience de l'impact de leurs actions sur le monde et planifient désormais leurs vacances en conséquence, à la recherche d’un véritable échange lorsqu’ils voyagent. Des personnes à la recherche d’un véritable échange lorsqu’elles voyagent. Au‑delà des simples objectifs de bronzage et baignade, ils s’assurent que l’argent dépensé est consacré à la préservation des mers dont tout le monde profite.


Selon Brendan Sawyers, directeur général de Webjet Exclusives, : “Plus que jamais, nous critiquons les lieux visités et la capacité de l'opérateur à conserver et à protéger les attractions touristiques, la faune et les expériences pour les générations futures.”


L'île Maurice est l'une des destinations récemment qualifiée de “point névralgique du tourisme durable”. Pour The Independent, l'île abrite “une poignée d'endroits “labellisés développement durable” et très expérientiels dans lesquels vous pourrez séjourner, créés par Mauritius Conscious, la première agence de voyage durable dédiée du pays.”


La facilité de réservation des voyages, combinée à la connaissance de l'état des océans du monde, est devenue un facteur important dans le choix des destinations. Ces indicateurs permettent aux voyageurs de choisir des endroits hors des sentiers battus comme Madagascar ou la Norvège pour visiter les glaciers avant qu'ils ne fondent et qui cherchent également à réduire l’impact du tourisme de masse dans la plupart des lieux de tourisme. 

Vers une Europe plus verte : visuels e-mobilité