Le Japon adopte le mouvement "body positive"

Tendances / Réalité
recep-bg
945402028
Yuri Endo
févr. 26, 2019

Au Japon, les visuels inspirants de vraies femmes émergent lentement et Naomi Watanabe ‑ la Beyoncé japonaise ‑ pourrait bien en être l'une des raisons. L’attitude décomplexée de la comédienne taïwano‑japonaise bouscule les stéréotypes dans une société où la minceur est encore la norme et où les femmes rondes, en particulier les comédiennes, sont souvent cataloguées. Les femmes comme Naomi Watanabe sont souvent ignorées et sélectionnées ou invitées à des programmes télévisés pour perdre du poids, extrêmement populaires au Japon. Ces dernières années, sa transformation, d’humoriste "ronde" en icône de la mode et entrepreneuse internationale a fortement influencé les industries japonaises du divertissement et de la publicité.

Lorsqu’il s’agit de beauté féminine et de l’émancipation des femmes, il n’existe pas de standard unique – de plus en plus de Japonaises commencent à s’affirmer et à assumer leur vraie nature.

Article Suivant
Regard sur les LGBTQ+
Regard sur les LGBTQ+