#greyhairdontcare

Tendances / Réalité
Hero Images
713773759
Beth Wachtel
mai 14, 2019
Lentement mais sûrement, la révolution cheveux blancs est en marche, appuyée par des hashtags comme #greyhairdontcare, #silversisters, #openlygray, #greyonpurpose, #embracethegrey et autres. Le blog et le compte Instagram #grombre, une ‑célébration radicale du phénomène naturel des cheveux gris, ont été créés par une graphiste de 24 ans (qui a eu ses premiers cheveux gris à 14 ans). Ils invitent les femmes à montrer et partager leur #silverstyle au monde. En France, la journaliste Sophie Fontanel a consacré un livre, “Une apparition”, sur ce sujet . Elle y raconte son acte de liberté ou comment ses “cheveux blancs l’ont fait entrer dans la lumière”. Sur Pinterest, les recherches pour “passer au gris” ont augmenté de 879 % fin 2018, y compris les plus recherchées et les plus célèbres tresses argent. Pour beaucoup de femmes, cette tendance s’apparente à un acte non conformiste : osons les cheveux gris ! Il s’agit ici de s’affranchir du regard masculin, de s’assumer et finalement de dire : “Je me fous de ce que vous pensez.” Les femmes de tous les âges se rebellent contre les canons de beauté étriqués relayés par les médias et la publicité, et elles laissent leurs cheveux blanchir, naturellement.
 
La journaliste de mode Alyson Walsh, de That’s Not My Age, s'intéresse de près à cette question de ‘défi gris‑ depuis un certain temps déjà. Elle pense que ’les marques utilisent un mannequin aux cheveux gris de 70 ans et pensent avoir coché la ‑case senior‑. Mais il y a une multitude de manières différentes de vieillir et il faut les montrer : plus âgées, d’autres formes de corps, ethnies et tailles.’Nous participons à ce changement avec le lancement du projet #MontrezNous qui veille à ce que les ‘femmes aux cheveux gris’ soient représentées. Nous voulons présenter des femmes qui assument pleinement leurs cheveux naturellement blancs. Jessica Biel et Salma Hayek, pour ne nommer qu’elles, ont décidé d’afficher leurs chevelures poivre et sel sur les réseaux sociaux et les tapis rouges. Il est particulièrement inspirant de voir ces femmes célèbres renoncer à la pression de l’industrie du divertissement en ne voulant pas paraître plus jeunes à tout prix. Les cheveux blancs ne sont pas une question de vie ou de mort. Les femmes qui ne s’en soucient plus pourraient trouver plus de temps et d'argent pour se concentrer sur ce qui compte vraiment pour elles. Pourtant, mettre de côté les notions dépassées de la beauté féminine et des cheveux blancs, ce n’est pas seulement être à la mode, gagner du temps ou économiser de l’argent ; il s’agit bien de la liberté d’être authentique, soi‑même et de l’assumer entièrement. Les femmes qui ont décidé de #ditchthedye (abandonner la couleur) sont libérées et adorent ça. Les femmes qui ont fait le choix de #ditchthedye (abandonner la couleur) sont libérées et adorent ça.
Article Suivant
Table rase
Table rase