La déferlante véganisme

Tendances / Bien-être
d3sign
641728098
Kate Rourke
janv. 23, 2019

En 2018, le véganisme s’est fortement développé. Et il continue à faire de plus en plus d’adeptes en 2019. Plus qu’un régime alimentaire à base de fruits et légumes, le véganisme est associé à des choix de vie : vêtements, maquillage, accessoires, produits pour la maison et la santé, pour ne nommer qu’eux.

La visibilité dans les médias d’un nombre croissant de célébrités et d’athlètes qui adoptent un régime à base de plantes contribue à la promotion de cette tendance qui refuse l’exploitation animale, en montrant qu’elle est saine et cool. La deuxième plus grande chaîne de supermarché au Royaume‑Uni, Sainsbury’s, a lancé une ligne de maquillage vegan et Kat Von D Beauty (LVMH) a annoncé qu’elle reformulerait tous ses produits pour qu’ils soient 100 % vegan. Les enseignes alimentaires comme Pizza Hut et Pret A Manger affichent toutes des menus végétaliens. Les supermarchés à l’instar de Tesco et Carrefour proposent, quant à eux, des gammes vegan. Beyond Burger (premier burger au steak végétal) est désormais vendu par la chaîne américaine de grande distribution Target et des festivals food pour promouvoir l’alimentation à base de plantes, font leur apparition dans le monde entier. Le vegan est en train de devenir mainstream.

Visuellement, nous assistons au développement d’images qui vont au‑delà des symboles diététiques du véganisme comme les salades crues, les légumes, les fruits et les “hippies” en bonne santé qui les mangent. Il s’agit maintenant de décrire la diversité des personnes vegan et le mode de vie associé. Le véganisme consiste à sensibiliser les gens de l'impact de leurs actions sur le bien‑être des animaux et l'environnement. C’est aussi un indicateur de la prise de conscience et de l’éveil de la conscience humaine envers soi‑même mais aussi le bien‑être de la planète.

 

Célébrer la maternité dans le sport