Adieu gobelets jetables

Tendances / Durabilité
Plume Creative
1061417604
Rebecca Rom-Frank
janv. 28, 2020
Le climat change et nos habitudes aussi, notamment en matière de contenants pour boire.

La bouteille d'eau ou la gourde, la tasse à café et la paille réutilisables sont adoptées par de plus en plus de personnes. De toutes les formes, tailles, couleurs et matériaux, du verre transparent à l'aluminium orange mat. Alors que les consommateur.trice.s se préoccupent de plus en plus du développement durable, il.elles exigent des marques qu’elles prennent position sur la question. Dans ce sens, les gobelets réutilisables commencent à apparaître dans nos meilleures ventes d’images style de vie.

Les tasses à café jetables et les bouteilles d'eau en plastique sont les emblèmes d'une époque ‑ bientôt révolue (?!). Les alternatives zéro déchet sont devenues le symbole d’une nouvelle manière de vivre. Même les participant.e.s à l’émission de télé‑réalité Love Island ont adopté des gourdes personnalisées, et l’HydroFlask, ou gourde isotherme, est devenue l’accessoire indispensable de la génération Z. L'actrice Jennifer Garner ne se déplace plus sans sa KeepCup à Hollywood et la membre du Congrès américain Alexandria Ocasio‑Cortez s’affiche sur Instagram avec son mug réutilisable. Adoptés par des personnalités de premier plan, les gobelets réutilisables se généralisent.
Et, chez Getty Images, les recherches pour “tasse à café réutilisable” ont augmenté de
+ 479  % au cours de l'année écoulée. “gobelet réutilisable” enregistre une hausse de
+ 281 % ; “paille métallique” + 206 % et “bouteille d'eau réutilisable” + 155 %. Avec l’intérêt grandissant de la lutte contre le changement climatique auprès du grand public, la demande de thèmes zéro déchet dans les images devrait continuer à augmenter.

Un nombre important d'entreprises a déjà adopté ou est en train de passer à des pratiques commerciales plus durables, en particulier dans le secteur des boissons. Des start‑ups comme le Coffee Cup Collective de Boston testent des solutions locales. Et, cette année, le torréfacteur BlueBottle pilote un programme de partage de tasses dans deux de ses magasins de San Francisco. Les grandes chaînes comme Starbucks et Peet's offrent des réductions aux client.e.s qui viennent avec leurs propres gobelets. La capacité d’une entreprise à adopter un modèle d’économie circulaire devient cruciale, et les marques qui y parviennent tiendront à le montrer dans leur publicité.
Des tasses ou des bouteilles d'eau réutilisables à emporter peuvent illustrer l’engagement d’une marque en faveur du développement durable.
Et, si la réduction de la pollution en bannissant les gobelets en plastique, peut sembler une goutte d'eau dans l’océan pour certain.e.s, on peut se réjouir que, dans un futur proche, dans certains endroits, les consommateur.trice.s n'auront plus le choix. Les pailles en plastique sont déjà interdites dans les grandes villes américaines comme Washington et Seattle, et, depuis avril 2020, dans toute l'Angleterre. Toute l’Union européenne fera ses adieux à certains plastiques à usage unique d’ici 2021. Le recyclage coûte cher, demande beaucoup de main‑d’œuvre et n’est malheureusement pas toujours respecté là où il devrait l’être. Après tout, la seule façon d'être sûr à 100 % qu'une tasse est réutilisée... est de la réutiliser.

L'élimination des plastiques à usage unique est désormais un objectif largement répandu dans le monde et les images devront en tenir compte pour rester d’actualité. Des visuels avec des détails comme des gobelets réutilisables à emporter, des bouteilles d'eau ou des pailles peuvent indiquer visuellement qu'une marque est engagée en faveur du développement durable et illustrer un avenir durable.
Article Suivant
Retour à la nature
Retour à la nature