Visualiser la santé mentale

Tendances / Bien-être
Zach Wolfe
1221047688
Rebecca Rom-Frank
mai 26, 2020
Du tableau d’Edvard Munch, Le Cri, à la série TV Les Soprano, les représentations visuelles de la santé mentale évoluent constamment, normalisant le sujet en chemin. Nos propres données Visual GPS confirment que 91 % des consommateurs pensent qu'il est important de parler de santé mentale et 90 % reconnaissent qu'ils essaient de prendre soin d'eux‑mêmes émotionnellement. La pandémie de COVID‑19 a provoqué une nouvelle réalité : isolante et précaire. Résultat : une inquiétude suscitée au niveau mondial non seulement pour la santé physique, mais également mentale. Conséquence directe, les marques cherchent à se connecter avec les clients de manière émotionnelle, avec des visuels nuancés, authentiques et inclusifs.

La première vague de publicités, au début de la pandémie, ciblait la santé mentale. mais beaucoup ont été critiquées, jugées trop sentimentales et stéréotypées. Au fil des mois, avec la prise en compte d’une vie désormais “tournée vers l'intérieur”, les marques ont commencé à montrer aux gens comment préserver leur santé mentale chez soi. Une publicité IKEA met en avant des membres de la communauté LGBTQ+ partageant des moments de joie avec leurs proches ; une série de pubs pour Maltesers prend la forme d'un chat vidéo réaliste entre amis. Ou encore, Dove capture l'engouement pour des DIY coupes de cheveux avec des images générées par les utilisateurs. Toutes ces publicités célèbrent les plaisirs simples du quotidien et présentent une gamme d'émotions nuancées au‑delà du simple bonheur, montrant une vision de la santé mentale proche de chez soi.
Le yoga est, depuis longtemps, un ‑symbole incontournable du bien‑être. Il capture le trio de la santé physique, émotionnelle et spirituelle qui comprend un sentiment holistique de bien‑être. Petit rappel : le yoga est apparu pour la première fois dans l’imagerie commerciale au début des années 2000. L’enjeu était alors d’inciter les consommateurs à dépenser à nouveau après la crise financière des valeurs “dot.com”. Aujourd'hui, chez Getty Images, le yoga est le 36e terme le plus recherché (sur un million). Les visuels de yoga sont souvent proches du cliché, mais ils ne devraient pas. Pour être pertinents, ils doivent donner à voir le yoga comme une activité décontractée, amusante et englobant un large éventail d'âges, de types de corps et d'ethnies. Les pratiques de yoga et de méditation sont plus populaires que jamais. Mais il ne s’agit, pour certaines personnes, que d’une manière de maintenir leur santé mentale.

Chez Getty Images, nos clients montraient déjà un intérêt pour la santé mentale ; la pandémie de COVID‑19 l’a à la fois augmenté et accéléré. En avril, les recherches pour “yoga à la maison” ont enregistré une hausse de + 1160 % ; celles pour “méditation à la maison” ont bondi de + 5 900 % ; et la “thérapie en ligne” augmenté de + 1130 %. Dans le même temps, alors que les recherches pour “auto‑isolement” et “anxiété” sont en forte hausse, des termes positifs comme “résilience” (+ 116 %) et “convivialité” (+ 114%) ont également augmenté. Ces derniers montrent que nos clients cherchent toujours à illustrer leurs histoires visuelles de manière positive, surtout dans les moments difficiles.
En modélisant une vision authentique et inclusive de la santé mentale, les marques peuvent se connecter émotionnellement avec les clients.
Bien que la société ait avancé pour éliminer la stigmatisation des conversations autour de la santé mentale, il reste encore du chemin à parcourir. La consommation de médias a considérablement augmenté pendant la pandémie, mais une étude réalisée en 2019 par l'Université de Californie du Sud a révélé que le cinéma et la télévision ne parviennent toujours pas à représenter avec précision les problèmes de santé mentale. Surtout maintenant, il existe une réelle opportunité pour la publicité commerciale de combler le vide et de se connecter avec les consommateurs sur un problème qui leur tient à cœur. Il paraît donc important que les marques le fassent correctement. Par conséquent, il est essentiel d'inclure également des personnes de toutes races, ethnies, capacités, types de corps et identités de genre dans les histoires visuelles sur la santé mentale.

Parce que la santé mentale signifie quelque chose de différent pour tout le monde, montrer les plaisirs quotidiens offre des possibilités infinies. Qu’il s’agisse de passer du temps avec des amis et de la famille, prendre soin d’animaux de compagnie, se connecter avec la nature ou pratiquer un instrument de musique : “petit à petit, l’oiseau fait son nid”. En modélisant une vision authentique et inclusive de la santé mentale, les marques peuvent se connecter avec les clients sur le plan émotionnel et même les inspirer.
Visual GPS : le bien-être