Célébrer la maternité dans le sport

Tendances / Bien-être
Westend61
1140187451
Sandra Michalska
sept. 30, 2021
Depuis la naissance des Jeux olympiques modernes, de nombreux progrès en faveur de l'égalité des sexes ont été réalisés. Mais il continue à exister des disparités entre les sexes, en particulier pour les mères sportives, qui ont besoin de plus de visibilité. Désormais, grâce aux réseaux sociaux, les athlètes féminines comblent cet écart en créant un lien direct avec leurs fans. Ces plateformes leur offrent des fenêtres pour contrôler directement leur image et aussi plus d'opportunités d'être sincères sur la maternité, trop souvent jugée incompatible avec le sport professionnel. Il y a quelques années, Serena Williams a utilisé Instagram pour parler de la dépression post‑partum. Plus récemment, la basketteuse française Valériane Ayayi Vukosavljevic a révélé qu'elle était enceinte de trois mois et demi lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Elle a d’ailleurs été médaillée de bronze avec son équipe.

Ces histoires ont un réel impact social. Elles reflètent bien les attentes croissantes des femmes pour une communication authentique qui reflète vraiment leur mode de vie. C’est d’ailleurs ce qui ressort de notre recherche Visual GPS : 7 femmes sur 10 dans le monde l’attendent désormais. Du post‑partum à l'allaitement ou à l'exercice pendant la grossesse, certaines marques emboîtent le pas avec des représentations plus réalistes de la maternité. Pourtant, entre le mythe de la mère parfaite et la culpabilité de prendre du temps pour faire du sport, il est important de montrer à voir un plus large éventail d'histoires de maternité réelles et stimulantes.
Grossesse : comment rester active
Chez Getty Images, nos données révèlent que parmi toutes les images que les clients ont choisies pour montrer des femmes faisant de l'exercice pendant la grossesse, il n’y a que très peu d’illustrations d'activités physiques qui vont au‑delà du yoga pratiqué dans des intérieurs impeccables, épurés et minimalistes. Même si le yoga est sans aucun doute une activité bénéfique pour la santé mentale et physique des femmes enceintes, il peut être intéressant d’élargir le champ d'expression visuelle avec plus de diversité. Cela peut concerner aussi bien le cadre familial, que les activités et les personnes représentées pour apporter une représentation plus accessible et inclusive. Marcher rapidement, nager, faire du vélo, danser—toutes ces activités sont considérées comme sûres pour la plupart des femmes enceintes, mais les images les plus populaires utilisées par les marques négligent cette richesse de scénarios visuels. En montrant les femmes à travers différentes activités sous un jour positif, les images peuvent augmenter l’engagement et la santé des femmes. Pour les marques, il s'agit de dépasser les clichés visuels et de différencier leur storytelling des autres.
Postpartum : sans filtre
Les dernières données recueillies pour Visual GPS confirment qu'à l'échelle mondiale, les femmes sont plus susceptibles d'être discriminées, en lien avec la forme, le type ou la taille de leur corps. Ce sentiment est encore plus fort chez les femmes plus jeunes. Dans un monde où notre compréhension du corps post‑partum est fortement influencée par les transformations corporelles avant/après observées sur les réseaux sociaux, la représentation visuelle inclusive a le pouvoir de contrer la pression du post‑partum. Chez Getty Images, nous nous engageons à montrer la réalité du post‑partum, avec toute une gamme de morphologies différentes, avec ou sans vergetures. En présentant les possibilités infinies et les types de corps des femmes, les annonceurs peuvent challenger les stigmates sociaux et renforcer l’assurance des femmes à rester actives. Enfin, les images qui montrent des satisfactions émotionnelles positives lors de la grossesse et du post‑partum comme la connexion avec d'autres mamans durant des cours de sport ou avec la nature en courant avec un buggy dans le parc résonneront certainement auprès du public féminin.
Maternité : la prochaine génération de sportives
Rester active n'est pas seulement important pour la santé des femmes. L’activité physique a également une énorme influence sur la santé de la prochaine génération. Encourager les enfants à faire du sport dès leur plus jeune âge en donnant l'exemple est essentiel pour créer une société plus saine et plus active. Nous savons que la pandémie a mis la pression sur les femmes pour qu'elles accomplissent encore plus de tâches domestiques. La situation a également ajouté une autre couche au paysage visuel en redéfinissant les priorités des femmes : 9 femmes sur 10 pensent maintenant qu'il est tout aussi important de prendre soin d'elles émotionnellement que physiquement. En plus de développer des routines quotidiennes de bien‑être et d'exercice, 9 femmes sur 10 dans le monde cherchent à célébrer les bons moments de la vie. Et, puisque la maternité est un moment de vie, les marques ont la possibilité d'élargir les histoires de maternité et d'inclure des scénarios illustrant le pouvoir du sport pour créer des liens entre les mères et les enfants à chaque âge. Présenter des mamans de tous âges, races, capacités et types de corps donnera à voir la maternité sous d’autres angles à des publics encore plus larges.
Le pouvoir du sport inclusif