Redéfinir l’esprit d'équipe en handisport

À la Une / Cliché à la Une
Trevor Williams
1163818272
Masaaki Kobayashi
nov. 19, 2019
Le contributeur Getty Images, Trevor Williams et moi avons collaboré récemment sur de nombreux tournages. Nous avons échangé sur un projet, à long terme, explorant ce à quoi ressemble vraiment être un.e athlète exceptionnel.le. Ce tournage est l'un des cinq d'une série en cours pour mieux illustrer les athlètes en situation de handicap dans le cadre de l'engagement de l'équipe créative en matière d’inclusion authentique des personnes de tous horizons. Nous espérons que cette série sera un ajout fort à notre collection Disability et à la bourse créative récemment annoncée qui met l'accent sur les histoires de personnes en situation de handicap. Je savais que Trevor serait la meilleure personne pour ce projet. Il possède non seulement des compétences photographiques exceptionnelles, mais il est aussi doté de l’intelligence émotionnelle nécessaire pour représenter de manière significative des concepts comme l'appartenance, la capacité individuelle et l'intégrité.   
 
C'était un matin humide et brumeux lorsque je suis arrivé au lieu de rendez‑vous, à environ 80 km de Tokyo. Je pensais que le tournage allait se concentrer sur une athlète, Keiko, et le triathlon pour lequel elle s'entraîne. Mais j'ai été ravie d'apprendre que son entraîneuse et coach Megumi participait au shooting.  Les athlètes s'entraînent pendant tellement d'heures, juste pour pouvoir concourir, et leur coach fait souvent partie intégrante de cet entraînement. Pour Keiko et Megumi, cet engagement est encore plus important. Elles ont un lien spécial et deviennent littéralement une seule personne lorsqu’elle s’entraînent ensemble, toujours reliées par une attache. Elles étaient toujours synchronisées et faisaient facilement tout à l'unisson. Trevor et moi avons été très impressionnés par la connexion et la compréhension qu'elles partageaient et pourtant Megumi et Keiko restaient si humbles. La plupart des gens les considèrent comme une équipe de super‑héroïnes. Mais, pour elles, ce dévouement était simplement motivé par leur passion pour leur sport. Après le tournage, Megumi a envoyé un mail à Trevor pour nous dire combien le tournage avait été une expérience forte et qu'elles avaient beaucoup appris. Mais au final, je pense que c'est nous qui sommes ressortis enrichis par cette formidable expérience. Nous avons vraiment appris ce qu'il faut pour être une grande athlète.
Le développement durable au quotidien